LA TERRE D'ARNHEM


                La Terre d'Arnhem, appartenant au Territoire du Nord, est une presqu'île, située au Nord de l'Australie et baignée par la mer de Timor, la mer d'Aratura et le golfe de Carpentarie.Elle comporte un plateau en grande partie tropical entre les fleuves Roper etVictoria.
                Le nom est souvent utilisé de nos jours pour désigner la grande réserve d'Aborigènes     (80 000 km 2) fondée en 1931 dans la partie Est de la presqu'île pour éviter une trop forte pression de la part des Européens sur la vie des Aborigènes.
                Le nom de la région provient du nom d'un navire, l'"Armem" (ou "Aernem") qui y accosta en 1623, avec à son bord l'explorateur Hollandais Jan Carstensz qui visita la côte Nord-Est et lui donna ce nom. La Terre d'Arnhem est restée le dernier refuge des Aborigènes chassés de toutes les autres parties du pays.
                La Terre d'Arnhem est une région chaude et rude avec de grandes fluctuations d'humidité entre les différentes saisons qui modifient radicalement le caractère de la végétation et du paysage lui-même. La partie centrale de la Terre d'Arnhem est rocheuse. Des rochers désintégrés, éparpillés au bord d'une table rocheuse et sur les versants des vallées ont été créé d'innombrables fentes, abris, cavernes et plateformes, souvent avec parois lisses et plafonds plats.
                Beaucoup d'entre eux ont servi d'abris aux Aborigènes pendant la saison des pluies et de lieux de rassemblement rituels. Souvent on y découvre des peintures et gravures rupestres, représentant des humains, des êtres mythiques et des animaux.