L'Australie:terre de contradictions

 
                    Parmi les cinq continents que nous connaissons, l'Australie est le plus petit mais aussi la plus grande île au monde: sa superficie représente, à peu près, les 3/4 de l'Europe soit 7 682 300 km2.                     Ces terres anciennes (150 millions d'années) n'ont connu ni activité volcanique ni érosion glaciaire marquée; ce qui explique un relief spectaculairement plat: l'altitude moyenne est de 210 m.                     Trois grandes régions découpent l'Australie:
                     - la partie la plus ancienne, le Grand Plateau occidental, occupe plus d'un tiers des terres. Ce plateau se compose de trois déserts de sable et de grès: le Grand Désert de sable, le désert de Gibson et le Grand désert Victoria. Le Grand Plateau occidental est entouré de massifs à l'Ouest, d'un plateau calcaire au Sud et d'une plaine au Sud-Ouest.
                     - les immenses plaines alluviales du Centre-Est (1 500 000 km2) forment deux bassins sédimentaires occupés par des lacs salés et des bassins argileux. Le plus grand de ces lacs, l'Eyre, se trouve à 11 km au-dessous du niveau de la mer.
                     - la Cordillère australienne (Great Dividing Range) suit la côte oroientale sur près de 3000 km, de la péninsule du cap York au promontoire de Wilson. Sa végétation, tropicale au Nord et subalpine au Sud, est la plus contrastée au monde. La Tasmanie (70 000 km2), prolongement de cette chaîne, présente un relief plus varié, notamment avec un massif ancien, à l'Ouest, le Mont Ossa (1600 m).    
carte australie2.JPG
         Le climat
           Situées dans l'hémisphère Sud, entre les 10° et 40° de latitude, à l'exact opposé du Sahara, les terres australiennes connaissent dans l'ensemble un climat chaud et sec, au caractère continental. Seules les côtes Nord et Est, ainsi que la Tasmanie sont bien arrosées.
foret2
         La faune et la flore
                  Malgré ses vastes étendues arides, l'Australie compte un nombre important de spécimens végétaux comme l'eucalyptus, reconnaissable à son odeur bien caractéristique, riche de quelque 600 espèces ainsi que 400 espèces d'acacia.
Si la flore, comme la faune d'ailleurs, est aussi originale, cela tient principalement à l'isolement du milieu. C'est ainsi que l'on peut encore voir sur les terres australiennes des kangourous roux (les plus grands), des pétaures (qui se déplacent d'arbre en arbre en planant), des ornithorynques ou encore des échidnés. Ces espèces, remontant directement de la préhistoire, ont contribué au surnom de l'Australie: CONTRÉE DES FOSSILES VIVANTS.
animaux2.GIF
La plupart des ornithorynques ( en haut à gauche ) sont inoffensifs, mais le diable de Tasmanie ( en bas à gauche ) est un redoutable canivore. Le varan Michell ( à droite ) n'est dangereux que pour les poissons et les petits animaux marins.  
3 sisters2.GIF Des grimpeurs intrépides escaladant les THREE SISTERS
montagne2.GIF
Un héritage qui mérite d'être protégé. Les montagnes rouges crevassées, striées de jaune et de noir, du Bungle Bungle Range, dans le Parc Nationnal de Purnululu, en Australie-Occidentale, sont le résultat des milliers de millénaires de lentes érosion.
                    Alors? Vos impressions?